lundi 9 novembre 2020

Contaminé ?

C'est l'automne, bientôt l'hiver. Les températures sont descendues en dessous de 5°C certains matins de la semaine dernière. C'est donc la saison des rhumes et des angines qui débute. Mais actualité et confinement oblige, au moindre toussotement, au moindre coup de fatigue, on n'imagine tout de suite avoir été contaminé par le virus de l'année.

C'était mon cas ce week-end. Samedi matin je me réveille dans un état de fatigue tel que j'aurais pu croire ne pas avoir dormi de la nuit, il aura fallu des des siestes samedi matin, samedi après-midi et dimanche matin pour retrouver en état de forme normal. La nuit de samedi à dimanche fut compliquée, à cause d'un mal de gorge et d'une légère toux. Un mal de crâne a accompagné mon samedi et mon dimanche matin. Tout de suite, ce fut l'inquiétude. Avais-je attrapé ce satané virus ? Mon seul critère rassurant, je n'avais pas de fièvre. Non malgré mes prises de température toutes les deux heures, malgré l'utilisation de deux thermomètres différents, la fièvre ne venait pas. 

Ce lundi matin, avec Docteure (mais "pas ce genre qui soigne les gens") on s'est posé la question d'envoyer ou non Grande Fille à l'école. Nous ne voudrions pas être à l'origine d'un nouveau cluster. Au final, personne n'ayant de fièvre dans le foyer, mon état s'étant amélioré (malgré cette légère toux), Grande Fille est allé à l'école. Dans le doute, j'ai appelé mon pharmacien pour savoir si ça valait le coup de réserver un créneau chez lui pour un test. Il n'a pas semblé plus inquiet que ça de mon sort. Il me répétait surtout, si vous vivez au contact de personnes à risques alors faites un test pour rassurer votre entourage (et moi par la même occasion). Il m'a aussi avoué son désarroi car il était en pénurie de tests et n'avait pas d'information précise sur une date de prochaine livraison. 

Étant un peu rassuré sur mon état, je me suis tout de même renseigné sur les endroits où passer un test rapidement si je constatais une montée de ma température. Agréable surprise, j'ai vu que sur le parvis de la Gare de Lyon, il y a un centre de dépistage mobile pour toute personne avec une attestation de la CPAM et pour toute personne symptomatique. La prise de rendez-vous se fait rapidement en ligne. J'ai suivi le process jusqu'à avoir la liste des créneaux disponibles et ils sont nombreux si on a 24h devant soi, ce qui est plutôt rassurant. 

Au final si tout semble être rentré dans l'ordre ici, il n'empêche qu'il faut être vigilant. Comme le disait une copine de blog, la menace approche. Le virus est fourbe est profite de tout moment d'inattention. Une connaissance indiquait avoir probablement attrapé ce COVID en faisant le plein d'essence de sa voiture (pourquoi, comment, je ne sais pas) mais dans tous les cas ça incite à rester chez soi en ce moment de confinement général même si on se sent à l'abri dans sa voiture pour aller au travail.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire